Lovely Berenice

Hello les amis! Je ne suis pas certaine de l’avoir déjà dit, mais j’adore le tricot et j’ai un faible pour les tricots de Brooklyn tweed… Depuis peu,  Brooklyn a créé une ligne enfants et je suis tombée en pâmoison devant Bérénice…

image
Clic clic chez Brooklyn

L’entretien des négociations avec ma Jo remporté avec succès, il me restait le choix de la laine et de la couleur… Un petit tour sur le site de Ravelry le réseau social des tricoteuses (si si ça existe!). C’est une vraie mine d’or. Une fois inscrit, on recherche le modèle convoité, des tricoteuses du monde entier y ont publié leurs réalisations et Ravelry recense les différentes laines utilisées pour réaliser votre modèle. Gain de temps bien précieux, reste le choix de la couleur…. Vu mon esprit de décision, croyez-moi, ce n’est pas une mince affaire…

J’ai donc choisi la laine Holstgarn Coast et pour la couleur, soyons fous: Écru!

image

Je connaissais déjà la laine et question qualité, elle est vraiment bien. Pas de peluches disgracieuses (ennemies jurées des tricoteuses après les mites)  qui apparaissent après quelques lavages… Au début, on est surpris par son côté un peu rêche, (non non Jo, ça ne va pas gratter, enfin j’espère) mais dès le 1er lavage, elle devient toute moelleuse et très douce.

J’ai acheté la mienne directement sur le site de Holstgarn, mais on la trouve sur pas mal de sites, notamment sur celui de Purple Laines, où cette laine est proposée au poids et non en pelotes.

Je l’ai tricoté en double et ai suivi les précieux conseils d’une tricoteuse de Ravelry: la laine étant plus grosse que celle préconisée, je me suis calée sur les indications de la taille 6 ans pour la largeur du pull et 10 ans pour la longueur, mon bébé ma grande fille a 10 ans… Encore une fois, gros gain de temps, le pull s’est monté rapidement et est fin prêt pour la rentrée, oh yé!

Fini de palabrer, passons aux choses sérieuses: les photos! Il a fallu faire vite, car même si c’est un mélange laine et coton, manches 3/4, sous 34°, c’est un peu chaud!!

image

SONY DSC

Pour celle-ci, j'avais croisé les doigts quand je lui ai dit que je ne la publierai pas...
Pour celle-ci, j’avais croisé les doigts quand je lui ai dit que je ne la publierai pas…
image
Bérénice, tricoté en fils doubles, aiguilles n°5. 4 pelotes de Holstgarn écru CO31

Sachez que l’écriture de ce post a été compliqué, j’ai du répondre à plusieurs questions existentielles de ma Jo (une vraie spécialiste):

-Tu crois que les mouches ont un cerveau?
-Tu crois qu’un jour on aura plus de vacances que d’école?

Assister à l’enterrement d’un lézard et répondre à 10 000 toc toc toc, du genre:

-Toc toc!
-Qui est là?
-C’est Marion
-Marion qui?
-Marions-nous!

Sur ce bonne rentrée demain, et à très bientôt!

Publicités

Une rentrée classe! (tuto)


La rentrée des classes approche à grands pas. Moment redouté mais aussi attendu avec une certaine excitation… Nouvelle classe, nouvelle maîtresse, revoir ses copines, croiser les doigts pour ne pas être séparée de La Copine, quelles têtes auront les nouveaux? Remplir son cartable de ses nouvelles affaires, qui aura le plus joli agenda?… Que de questions existentielles pour nos petites têtes blondes…

En ce qui concerne les fournitures scolaires, j’ai des enfants anormalement raisonnables, s’en est même frustrant! L’agenda doit être le plus simple possible, la gomme doit gommer, le crayon écrire, et la trousse?
Ah non! La trousse, c’est Maman! (genre pub d’une fameuse marque de cuisine…)
Réponse des filles: ok, mais on choisit le tissu! ( Et moi, le site! hé hé)

Direction  Les Tissus du Chien Vert!..  Les tissus enduits sont vraiment sympa, les filles font leur choix et j’en prends 2 au passage pour d’autres projets en tête…

image

Donc, l’année sera verte est fleurie.  Pour Eulalie, ça sera sans fioritures, syndrome du collège et pour Jo, j’ai la permission de la p’tite breloque qui pendouille…

image

image

Autre demande de Jo, le sac à chaussons… Là, je demande carte blanche, Jo me scrute quelques instants dans le blanc des yeux et me répond très clémente, ok mais pas de trucs bébé…

Quelques heures, instants après passés sur Pinterest, j’adore y chercher ma source d’inspiration, je trouve mon bonheur, farfouille dans mes innombrables quelques tissus, passepoils, peintures textiles. Une petite tête inquiète me voit repartir avec une patate ( je vous sens inquiets également), un couteau, un pinceau et….. Tinliiiiiiiin voilà la bête qui prend forme et vu la tête de ma Jo, ça lui plaît.

imageimage

Je vais tenter de vous expliquer comment réaliser The sac à chaussons….

Voici les deux liens qui m’ont bien aidée: pour les ananas, je me suis inspirée de ce site

Clic clic vers le site i spy diy
Clic clic vers le site i spy diy

Et pour le pochon, le site de La Fabrique de Crevette (clic).

Voici la liste des fournitures utilisées :

Les fournitures
Les fournitures

-1 patate

-1 passepoil rose fluo

-1 ruban pour coulisser (ou une cordelette)

-de la peinture textile, ici rose fluo et dorée

-1 pinceau

-2 coupons de tissus (la doublure et l’extérieur)

Pour fabriquer le tampon ananas, n’ayant pas de bloc à sculpter, je me suis souvenue que dans mon enfance, nous utilisions des patates (j’adore ce mot!) en guise de tampon…

Voilà comment faire: On coupe la patate en 2, et on reproduit à l’aide d’un couteau le motif que l’on souhaite. Avec la pointe, on évide les parties pour bien faire ressortir les reliefs. En images, c’est mieux: (clic dessus pour agrandir)

image
On trace son motif
image
On évide
image
On se concentre!
Et voilà....
Et voilà….

Pour la préparation du tissu, je me suis basée sur la taille des chaussons + 5 cm  et on n’oublie pas les marges de coutures: 1,5 cm pour les côtés et 4 cm pour le haut du sac. Tout est bien expliqué dans La Fabrique de Crevette.

Le sac de Jo mesure 35cm de haut par 31 de large. Donc si vous voulez faire pareil sans le passepoil, vous coupez dans chaque coupon un rectangle de 65cm (j’ai choisi de plier un grand rectangle pour faire le sac) par 40,5 de hauteur (35cm taille du sac+4 pour la coulisse en haut+1,5 la marge de couture du bas) et vous suivez les instructions de la Crevette, une fois les tampons réalisés…

Si vous voulez la version avec  le passepoil:

-On coupe un rectangle de 65 par 40,5 pour la doublure.

-1 rectangle de 66 par 12,5 et un autre de 66 par 29 (je ne prends qu’1cm de marge de couture pour la pose du passepoil) pour le tissu extérieur.

Vous prenez le rectangle le moins large, vous repérez la ligne du milieu (ici environ à 6cm, marquez cette ligne par un léger coup de fer, ça aide!) et on tamponne! Attention, la peinture peut transpercer le tissu, pensez à mettre une protection entre le tissu et la table…

En images:

On recouvre le motif de peinture
On évite les pâtés… Et on repère le milieu du motif à l’aide d’une épingle
image
On tamponne, on remet à chaque fois un peu de peinture sur la patate.

Pour le tampon doré sur le grand rectangle, on plie le tissu en 2 et on repère le milieu du devant et du dos  du sac, bien nettoyer et essuyer la patate pour enlever la couleur rose et on procède de la même façon.

image
Des petites retouches au pinceau

Une fois les motifs secs, fixez le tout au fer chaud sans vapeur.

La pose du passepoil:

image
Épingler le passepoil
image
Piquez avec le pied passepoil
image
Posez le grand rectangle endroit contre endroit. Attention au sens du motif doré!
image
On repique en se guidant sur la piqûre de la pose du passepoil
image
Ouvrez et repassez
image
On repique à 2mm du passepoil

Et voilà le passepoil monté! On s’extasie (très important!) et on regarde la suite sur la La Fabrique De Crevette.

J’espère que mes explications sont assez précises, n’hésitez pas à me poser des questions et à m’envoyer une petite photo de vos chefs-d’œuvre… Amusez-vous bien! Et bonne rentrée!

Paris au mois d’août

image

C’est un peu au dernier moment que nous nous sommes décidés pour une petite virée sur Paris. Et puis quand on a une gentille Ati (diminutif tendre de tati) qui propose de nous héberger tous les 5, ça ne se refuse pas. Valises sommairement bouclées, nous voilà partis pour 4 jours à Paris!
Je ne vais pas vous faire une visite guidée du tout Paris, déjà parce que nous n’avons pas eu le temps de tout voir, Paris est Grand, nos pieds s’en souviennent… Et puis ça serait un peu longuet…

Nous avons découvert le batobus! Très sympa, une navette genre mini bateau mouche, où vous avez la possibilité grâce au pass, de descendre et remonter à chaque station.

Clic clic pour les infos
Clic clic pour les infos

Comme tout bon touriste qui se respecte, le coucou à Dame Eiffel était obligé! N’étant pas fans de queues en serpentins, nous l’avons seulement admirée sous ses jupons…imageimage

Le musée du quai Branly n’étant pas loin, nous sommes allés y chercher la fraîcheur (34°dehors!) mais aussi un peu de culture…  L’exposition temporaire des tatouages a fasciné tout le monde! Vous pouvez en profiter jusqu’au 18 octobre.

image image

Après la visite de chaque station, retour au point de départ, à Beaugrenelle, une petite marche d’une dizaine de minutes pour savourer une bonne bière à la guinguette La Javelle

image
Clic clic pour les infos

Un quartier qui a bien plu aux enfants: Montmartre: ses petites rues, la basilique, les petits bistrots et bien sûr la place du Tertre où chacun est reparti avec son profil!

image

Notre épopée terminée, les plus jolis endroits visités, il y avait le passage obligé pour maman:

image
Clic clic vers la boutique

Une magnifique boutique qui vend des laines toutes douces et de jolis tissus. Le choix a été rude!! L’accueil y est très chaleureux, de vraies passionnées qui prennent le temps de vous faire découvrir leurs grands choix de fils, tissus… Des marchandes de couleurs qui vous embarquent dans leur univers!

image

image

Je me suis finalement décidée pour un fil mohair et soie Party Angel de Debby Bliss couleur moutarde légèrement scintillant pour un trendy châle et ma Eulalie un écheveau tout moelleux de Pure Alpaca de Cascade Yarns pour un bonnet douillet!

image

Il n’y a plus qu’à!….

En résumé, Paris au mois d’août c’est canon! Pas de bouchon, un peu chaud, de la place dans tous les resto et bistrots typiques…

Merci Ati 😉